B-Fast aide les services de secours roumains à empêcher l’inondation à Galati

Missions internationales
Intervention

“Pomper sans relâche pour éviter que 18.000 personnes ne doivent abandonner leur maison”

BRUXELLES, 07/07/2010.- “En collaboration avec les services de secours locaux, nous tentons actuellement d’éviter à tout prix que 18.000 personnes ne doivent abandonner leur maison et qu’une zone industrielle ne soit complètement inondée”, déclare François Smets, responsable de l’équipe belge B-Fast arrivée hier soir, mardi 6 juillet, dans la province roumaine de Galatie. 
L’équipe B-Fast est constituée de huit hommes de la Protection civile et d’une personne de la Santé publique. Les Belges sont les premiers européens à s’être rendus sur place pour apporter leur aide après que la Roumanie ait fait une demande d’aide d’urgence à tous les Etats membres de l’UE.

Les membres de l’équipe B-Fast ont commencé aujourd’hui, 7 juillet 2010, le déploiement du matériel parmi lequel des pompes et une station d’épuration d’eau. Les spécialistes belges appartiennent aux unités opérationnelles de la protection civile de Brasschaat, Jabbeke et de Liedekerke. Ils veulent dans un premier temps apprendre aux services de secours locaux à utiliser le matériel pour ensuite pouvoir le leur prêter.
Les Belges aideront certainement encore jusqu’à demain soir dans la réalisation des travaux. Ensuite, les services de secours locaux prendront le relai.

De l’eau ruissèle actuellement dans la ville de Galati et dans la zone industrielle où l’on craint une inondation. “Les services de secours locaux font actuellement le nécessaire pour éviter que la ville ne soit inondée. L’équipe B-Fast tente, en collaboration avec les services de secours, d’empêcher que la zone industrielle se retrouve également sous eau. La zone industrielle se situe en effet au point le plus bas de la région. Nous luttons d’arrache-pied pour éviter que 18.000 personnes ne doivent abandonner leur maison. Les services de secours locaux sont dès lors ravis de la venue des Belges”,  déclare François Smets, de l’unité opérationnelle de la protection civile de Brasschaat et actuellement chef d’équipe de l’équipe B-Fast.

Ce matin, l’équipe B-Fast a rencontré le préfet et le secrétaire d’Etat de Roumanie. “Ceux-ci ont exprimé officiellement leurs remerciements pour l’aide rapide et adéquate que fournit l’équipe B-Fast. La Belgique a en effet été la première aide étrangère à être présente dans la zone touchée”, précise François Smets.

La fin des travaux est prévue pour le jeudi soir 8 juillet 2010. En principe, les Belges seront de retour chez eux le 9 juillet.

Le 3 juillet 2010, la Belgique a envoyé en Roumanie une équipe B-Fast constituée de huit hommes. Ceux-ci ont emporté avec eux cinq générateurs, onze pompes avec un débit de 800 l/minute et trois d’un débit de 3.000 l/minute, ainsi qu’une station d’épuration d’eau et 5.000 jerrycans.
L’équipe comprend une personne de la Santé publique, sept hommes de l’unité opérationnelle de la Protection civile de Brasschaat et Jabbeke spécialisés dans les travaux avec pompes lourdes et un homme de l’unité opérationnelle de Liedekerke spécialisé dans l’utilisation de stations d’épuration d’eau.
B-Fast, ou Belgian First Aid and Support Team, est coordonnée par le Service public fédéral Affaires étrangères et se compose, en fonction de la situation d’urgence, de membres de la Protection civile et/ou des services d’incendie de l’Intérieur, de la Santé publique et/ou de la Défense.

ophelie.boffa@ibz.fgov.be